Le Salon des Nouvelles Tendance du Bâtiment

Palais des expositions, les Pins Maritimes, Alger - Algérie
Du 21 au 25 Novembre 2013
               
 Sunday, 25 June 2017 Français Anglais
      Newsletter
      Contact
      Profil des exposants
      Nos partenaires
  Tapez votre mot de passe
 
   
   Aluminium : du bon et du moins bon.

<<< Retour

Après avoir gagné 45% en 2009, le cours de l'aluminium s'est stabilisé depuis le début de l'année. Et à court terme, les nouvelles ne semblent pas très bonnes, selon le dernier rapport hebdomadaire de la firme UBS.

Les analystes du groupe suisse soulignent que les producteurs d'aluminium ont réduit pour la première fois en un an les primes exigées aux acheteurs japonais. Globalement, la demande des pays industrialisés prend du temps à se remettre en branle, en même temps que de nouvelles alumineries entrent en production. Cela crée une situation de surplus.

 La Chine, plus grand consommateur d'aluminium au monde, a réduit ses importations en janvier puisque des usines locales ont repris leur production.

Plus encourageant à long terme

Valeurs mobilières Desjardins, qui a observé la situation à long terme dans un rapport publié lundi dernier, semble plus encouragé. Les stocks se sont stabilisés depuis la fin de 2009. Les commandes en provenance des États-Unis augmentent. Globalement, les primes ont bondi en 2009.

Les prix pour la ferraille grimpent aussi.

Les délais de mise en oeuvre des produits semi-manufacturés sont de plus de trois mois, ce qui signifie que la demande est là et que les usines sont occupées.

Au pire de la crise, ces délais n'étaient que de quelques jours. La Chine deviendra un exportateur net de métal primaire cette année, mais la demande intérieure devrait limiter les exportations, qui seront de toute façon absorbées par la demande grandissante des pays occidentaux.


Source : Hugo Fontaine/cyberpresse.ca

<<< Retour

 

Par www.archibat.info *

 
     
 
 

   

 
SIVA 2010 Tous droits réservés