Le Salon des Nouvelles Tendance du Bâtiment

Palais des expositions, les Pins Maritimes, Alger - Algérie
Du 21 au 25 Novembre 2013
               
 Friday, 18 August 2017 Français Anglais
      Newsletter
      Contact
      Profil des exposants
      Nos partenaires
  Tapez votre mot de passe
 
   
   Les entreprises d'aluminium EAU voient renaître une hausse des importations de matières premières.

<<< Retour

DUBAI : Les deux principales entreprises d'aluminium de l’EAU (Emirats arab unis) s’attendent à une augmentation record de leurs importations de matières premières dans les trois ans, le CCG (Conseil de Coopération du Golfe) a émergé en tant que producteur significatif  d'aluminium primaire au cours des dix dernières années.

Dubai Aluminium Company (Dubal) et la compagnie Abu Dhabi Emirates Aluminium Company (Emal) importeront conjointement 650.000 tonnes métriques de coke de pétrole calciné, 150.000 tonnes de goudron et  3,5 millions de tonnes d'alumine par an, pour la période de trois ans 2010 à 2012, selon un officiel.

Ces volumes sont au-delà de 1 milliard de dollars dans des domaines stratégiques de matières premières importées chaque année par Dubal à travers le  port de Jebel Ali au profit des entreprises existantes du secteur. Huit fonderie de cuves en série à Jebel Ali. Dubaï a une capacité annuelle de production à chaud de production de métaux de 980.000 tonnes, a dit Masoud Al Talib Ali, vice-président de Dubal approvisionnement.

«Notre complexe de Jebel Ali abrite une des plus grandes fonderies d'aluminium sur un site unique dans le monde et nous procure une vaste gamme de matières premières stratégiques à partir de sources diverses à travers le monde afin d'assurer un approvisionnement ininterrompu de nos activités », dit-il.

"Quelque 40-50 pour cent du total de nos importations de matières premières stratégiques chaque année comprennent l'alumine, le reste étant composé de coke de pétrole calciné, de brai liquide, anodes cuites, de fluorure d'aluminium, matériaux de revêtement en pot,  matériaux et  éléments réfractaires », a t-il ajouté.

La compagnie Emal, qui a récemment obtenu des prêts totalisant environ 737 millions de dollars des agences de crédit à l'exportation pour aider à financer son projet d'usine, est un joint-venture 50-50 entre Dubal et Mubadala Development Company.

Une fois terminé, le projet de 5,7 milliards de dollars serait le plus grand complexe fonderie d'aluminium sur un site unique à Al Taweelha à Abu Dhabi.
.Bahreïn a ouvert la voie, en ouvrant la première fonderie d'aluminium du Golfe en 1971, exploitée par Aluminium Bahrain (ALBA). Qatar et les Émirats arabes unis, suivi par Qatar Steel et Dubai Aluminium en 1974 et 1979 respectivement.

Historiquement, l'industrie a été dominée par des sociétés basées en Europe et aux États-Unis. Depuis 2008, de nouvelles usines d'électrolyse de classe mondiale ont ouvert à Oman, aux Émirats arabes unis et au Qatar, avec une capacité combinée de 1,6 millions de tonnes par an et un coût d'investissement total de 13 milliards de dollars, selon un rapport de Meed (Middle East business intelligence)

En 2012, le Moyen-Orient devrait représenter environ 10 pour cent de la production mondiale d'aluminium primaire, contre seulement quatre pour cent en 2007, ajoute le rapport.

Globalement, les prix de l'aluminium devraient augmenter en raison de l'appréciation du yuan, la hausse des coûts de l'électricité en Chine, le prix des matières premières et les coûts d'investissement élevés de l'installation de nouvelles capacités, selon Phillip Strachan, directeur financier de Rio Tinto Alcan.

Bien que la demande mondiale d'aluminium devrait croître de quatre à cinq pour cent  par an au cours des 20 prochaines années, la demande de l'alumine est appelé à croître de 22 pour cent à 37 millions de tonnes en 2010.

 

 

ARAB NEWS, By WALID MAZI

  


 

<<< Retour

 

 

 
     
 
 

   

 
SIVA 2010 Tous droits réservés