Le Salon des Nouvelles Tendance du Bâtiment

Palais des expositions, les Pins Maritimes, Alger - Algérie
Du 21 au 25 Novembre 2013
               
 Sunday, 25 June 2017 Français Anglais
      Newsletter
      Contact
      Profil des exposants
      Nos partenaires
  Tapez votre mot de passe
 
   
   Tunisie : Le secteur du bâtiment consomme 27% de l'énergie

<<< Retour

Dans le cadre du programme national de l'économie d'énergie, MM. Slaheddine Malouche, ministre de l'Equipement, de l'Habitat et de l'Aménagement du territoire et Afif Chelbi, ministre de l'Industrie, de l'Energie et PME ont présidé une séance de travail ayant pour thème "l'économie d'énergie dans les constructions".

M. Slaheddine Malouche a fait remarquer que le secteur du bâtiment consomme 27% de l'énergie à l'échelle nationale. Malgré que ce secteur est ciblé par les programmes de maîtrise de l'énergie à travers l'institution de lois visant à rationaliser la consommation d'énergie et à promouvoir les énergies renouvelables

 Dans ce cadre, plusieurs mesures ont été prises pour adapter les nouvelles constructions destinées à abriter des bureaux, des entreprises ou des établissements publics outre les constructions résidentielles, à des normes et autres spécificités techniques. Le ministère a affirmé la nécessite d'appliquer un programme de mise à niveau thermique des constructions et à adapter le bâti aux spécificités climatiques.

Parallèlement, il réfléchit sur les moyens de recourir, dorénavant, à des matériaux de construction et à des équipements moins energivores. Le ministre a passé en revue les projets résidentiels pilotes réalisés par l'Etat dans le cadre des programmes d'économie d'énergie et de la promotion des constructions collectives et verticales, appelant à redoubler d'efforts pour faire mieux connaître ces projets qui favorisent la promotion des énergies renouvelables telles que l'énergie solaire et géothermique.

A son tour, M. Chelbi a indiqué que la consommation d'énergie du secteur du bâtiment sera révisée à la hausse au cours des prochaines années, soit 40% de la consommation nationale, ce qui exige la mise à niveau thermique des constructions à la lumière des lois et les avantages institués par l'Etat.

Le ministre a appelé à sensibiliser les parties intervenantes (structures gouvernementales, secteur privé, municipalités, promoteurs immobiliers) à la nécessité de gagner le pari de l'économie d'énergie et à appliquer les lois sur l'obligation de l'adaptation aux nouvelles normes énergétiques.

Il a souligné l'importance d'utiliser des matériaux régis par des cahiers des charges et de vérifier la conformité des équipements techniques aux normes et aux exigences des ces cahiers des charges.

<<< Retour

 

Par TunisieAffaire *

 
     
 
 

   

 
SIVA 2010 Tous droits réservés